28.06 2018
Abilio Diniz, infatigable

Abilio Diniz, infatigable

Des difficultés qui modèlent le caractère d’Abilio Diniz

Abilio Diniz (page : lemonde.fr) est kidnappé par un groupe "d’extrême gauche" lors de la présidentielle de 1989. Libéré après 7 jours de captivité, il sera marqué à vie par cette événement. Au cours des années 90, en pleine crise au Brésil, le groupe GPA géré par cet entrepreneur fait face à de graves difficultés financières. Il procède à l'ouverture du capital du Grupo Pão de Açúcar en 1995. L'homme d'affaires entame alors une période d'achats d'entreprises et GPA devient le n°1 de la commercialisation dans le pays. Abilio Diniz est membre du Conseil Monétaire brésilien en pleine situation d'inflation incontrôlée, dans les années 80.

Abilio Diniz se revendique comme appartenant au "capitalisme responsable", un mouvement fondé aux USA et qui préconise le bien-être et la motivation des collaborateurs dans les sociétés. Au sein du milieu du football, l'entrepreneur appartient au groupe de consultation du club de Sao Paulo et il a fondé le groupe de foot d’Audax, destiné à déceler les jeunes potentiels. Convaincu des bénéfices du sport, il crée des espaces de sport dans les grandes surfaces GPA et pousse son équipe à participer aux marathons sponsorisés par le groupe. Homme attaché aux valeurs de la famille, Abilio Diniz a eu six enfants.

Abilio Diniz aspire à poursuivre ses études en économie en Amérique du Nord. Les enfants du quartier où il vit le considèrent comme tête de turc pendant sa jeunesse. C'est dans le but de ne plus être une tête de turc qu'il s’est initié aux arts martiaux. Lors de la crise de 1929, la famille d’Abilio Diniz, d’origine portugaise, part pour le Brésil.

Le groupe GPA fait face à la concurrence de Carrefour sur ses terres brésiliennes. Le groupe GPA retrouve sa stabilité financière juste après la crise et commence à discuter de collaboration avec Casino. Abilio Diniz vend 1 Mi$ d’actions au groupe Casino et promet de laisser le contrôle de GPA 7 années plus tard à Jean-Charles Naouri, le directeur général de Casino. L'alliance de GPA avec Carrefour Brésil rate du fait de l'opposition du PDG de Casino et du désengagement de la Banque Brésilienne de Développement. Dès 2012, Casino contrôle GPA. C’est le divorce puis le départ d’Abilio Diniz du conseil d’administration l'année suivante.

Une première grande surface GPA lancée à la fin des années 50

A la toute fin des années 1950, Abilio Diniz ouvre la première grande surface du groupe. Une dizaine d’années plus tard, le Grupo Pão de Açúcar regroupe quarante supermarchés et mille quatre cents employés La boulangerie ouverte par son père est la 1ère pierre de GPA, Grupo Pão de Açúcar. Le magasin de la famille Diniz est appelé Pão de Açúcar, l'enseigne s’inspire du Pain de Sucre à Rio. Pour améliorer le Grupo Pão de Açúcar, Abilio Diniz a pris exemple sur la réussite du groupe Carrefour, dont il a rencontré les créateurs en 1974.