05.06 2018
Julien Foussard |

Julien Foussard |

Les startups n’ont souvent ni C.A ni rentabilité. Elles sont dans l'obligation de trouver le promoteur qui pourra contribuer à leur croissance par des conseils, l’adhésion à un groupe ou des outils. Des formules préconçues censées multiplier leurs placements sont suivies par la plupart des organes financiers qui n’ont jamais créé d’affaires. Grâce au venture capital, les enseignes nouvellement créées bénéficient de capitaux propres. Julien Foussard (http://www.julien-foussard.life) croit que le capital-risque doit s'améliorer ; effectivement les sociétés françaises y ont accédé plus facilement en seulement quelques années. L'enseigne Iron Group, lancée et dirigée par Julien Foussard est incluse parmi les bailleurs de fonds qui font la différence dans le milieu. Il met en effet en avant son vécu de porteur de projet et sa compétence.

La technologie OYST : le défi et les objectifs de l’entrepreneur

Le défi principal de Julien Foussard avec OYST est actuellement de recruter les meilleurs agents pour accomplir leurs missions. En créant OYST, l'homme d'affaires se penche sur le plus gros problème des commerçants en ligne, à savoir la conversion. Le taux de conversion des e-commerçants s'avère être multiplié par 5 grâce à OYST. Le système de one-click buying OYST permet à l’abonné de passer et de finaliser sa commande en un seul clic, après que ses renseignements bancaires et d'expédition aient été préalablement remplis. Le but de Julien Foussard est la facilitation et l'optimisation de l’achat sur Internet en raccourcissant au maximum cette démarche et en laissant de côté la notion même de vente online.

Tour d'horizon de Iron Group et ses objectifs

Implanté à Londres et sous la responsabilité d'Anne de Kerckhove, Iron Capital se révèle être le bras financier d’Iron Group dont Julien Foussard est l’un des créateurs français. Faisant croître les prestations digitales d’abonnement et possédant plusieurs millions à placer sur 5 ans, la compagnie Iron Capital va assister plusieurs jeunes pousses d’ici fin 2017. Julien Foussard monte Iron Capital afin d'aider les jeunes porteurs de projets audacieux. C’est selon lui un excellent moyen de garantir la pérennité du système et de manifester sa gratitude.

Un magasin online était la première compagnie créée par Julien Foussard lorsqu'il a débuté dans le monde des affaires en 2007 à l’âge de 21 ans. La création d’Oyst, un mode de paiement sur la toile, courant 2016, témoigne de la volonté de Julien Foussard de modifier le statu quo ainsi que les procédés en place, motivant fortement son parcours professionnel. Courant 2010, il apprend les modèles d'affaires des services digitaux forfaitaires et en fait sa spécialité. Il oriente des dizaines de sociétés à travers le holding d’investissement Iron Capital.

Les souhaits de Julien Foussard et les progrès opérés

Fournissant des efforts importants pour la réalisation de ses projets, Julien Foussard se démarque des autres entrepreneurs par son envie de travailler dur sur la création de nouveaux projets. Afin d'atteindre le succès, il s'avère obligatoire, d’après Julien Foussard, qu’une entreprise possède la capacité d'aligner ses plans selon les défis et les changements qui arrivent dans l'univers du business. Les entreprises d’abonnement online cherchant à valoriser leur affaire bénéficient du soutien de le businessman qui les aide à travers le fonds d’investissement londonien Iron Capital.